10 avril 2007

Faites vos jeux, rien ne va plus!

Un oeil sur la campagne électorale (le mien en l'occurrence)

A 12 jours du premier tour rien ne va plus parmi nos chers candidats (est ce que c'est allé un jour entre eux?) qui rivalisent de bassesses pour se tirer dans les pattes, comme qui dirait, la tension monte et les nerfs lâchent...
D'un côté Azouz Begag ministre  chargé de la Promotion de l'égalité des chances qui a encore en travers le coup du ministère de l'identité national de Sarko, monte au créneau et charge « Nicolas 1er » en l'accusant de brutalité et  rallume la polémique sur les déclaration de l'ex ministre de l'intérieur concernant
les prédestinations génétiques de la pédophilie et du suicide. (Si Nicoals est abonné à Challenges, il a du oublié de renouveler son abonnement à la Recherche…) La Pen embraye et saute sur l’occasion pour qualifier le candidat UMP de "candidat qui vient de l'immigration", on en attendait pas mieux de ce français pure souche qui se pose lui en candidat du terroir… Bayrou dégaine pour flinguer le hongrois (en même temps c’est devenu une habitude) parce qu’il espère quand même bien récupérer les électeurs de droite modérée pas convaincu par Sarko. Il se dit en « désaccord absolu » avec son adversaire UMP sur les déclarations sus citées, comme ça c’est fait… Les proches de Nicolas Sarkozy en ont marre de le voir se faire taper dessus et la riposte ne se fait pas attendre, ils jugent les propos de Jean Marie Le Pen "inadmissibles et insupportables, le député UMP de Seine et Marne Yves Jégo (dommage qu’il ne soutienne pas Ségolène, Jégo vote Ségo ça aurait eut de la gueule !) allant jusqu'à déclarer que le leader FN "n'a pas tardé à révéler une fois encore la face hideuse de son extrémisme" on ne va pas lui jeter la pierre…

Bref un joyeux bordel qui apparemment n’aide pas beaucoup les électeurs puisque selon un sondage CSA publié dimanche par "Le Parisien", 42% des électeurs, soit 18 millions de personnes, peuvent encore changer d'avis d'ici le 22 avril, parmi les quatre principaux candidats Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, François Bayrou et Jean-Marie Le Pen-. Francois Bayrou va devoir trouver de nouvelles munitions pour canarder ses rivaux puisque le même sondages nous apprend que les électeurs de l'UDF sont les plus indécis: 52% disent pouvoir changer leur choix.

En gros ils leur restent dix jours pour s’entretuer et avec un peu de chances y’en a un ou deux qui va y rester…pourvu que se soit les bons…

Finalement Audrey (mon éditrice à qui je fais lire tous mes articles avant de les poster) a tout à fait raison, quelque part c’est un peu plus belle la vie des politiques ! Bayrou et Sarko étaient très potes mais un jour une ravissante personne du nom de présidentielle débarqua dans le quartier de l’Elysée c’est deux là se déchirent pour l’avoir, et pour ça ils sont prêts à tous les coups bas ! Le méchant de l’histoire Le Pen que personne (ou presque) n’aime dans le quartier veut lui aussi conquérir cette jeune personne… j’ai l’impression qu’on tient un truc !

 

 

Posté par _Lea_ à 10:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Faites vos jeux, rien ne va plus!

    Ca marche

    pour arreter de dire des propos inadmissibles et insuportables, Le Pen fait la technique du mec qui se tait et qui ne fait rien.
    Ca marche puisque j'ai vu sur le site de Elle (grand media) qu'il était monté de deux points depuis qu'il ne dit plus rien !

    Il faut en penser quoi ?

    Posté par Pierrow, 10 avril 2007 à 14:57 | | Répondre
  • Et oui ça marche!

    Selon moi il faut en penser que Le pen est loin d'être un débutant (il est candidat à l'election présidentielle depuis avril 1974) ,et qu'il sait très bien comment ça marche. Il balance ses horreurs au début de la campagne pour rassurer ses fidèles électeurs du FN puis il fait le mort juste avant le premier tour histoire de décider les indécis qui sont plutot d'accord avec lui mais qui le trouve trop extremiste, et effectivement ça marche. Mais la preuve en est faite avec ces déclarations sur les origines de Sarkozy, il n'arrive pas à se taire bien longtemps...Mais malgré tout j'ai peur que ce genre de propos ne soit pas suffisant pour l'empecher de monter dans les sondages, il serait d'ailleurs selon un sondage réalisé par LH2 pour RMC, BFM TV et 20 Minutes crédité de 15% d'intentions de vote...quand on pense qu'en 1974 il avait obtenu 0,74 % des voix...le plus triste dans tout ça c'est de voir où est-ce qu'il récupère ses voix (cf l'article d'Arnauld Champremier-trigano sur son blog ACT Le Pen et l'Islam du 21 février 2007 sur http://blogact.canalblog.com/archives/p20-10.html

    Posté par _Lea_, 10 avril 2007 à 15:39 | | Répondre
Nouveau commentaire